Yvelise Ballu Photographie

Photographe © Tous droits réservés

Yvelise Ballu Photographie

Photographe © Tous droits réservés

Mon parcours

Née en 1953 à Pamproux dans les Deux-Sèvres, ancienne région oitou charentes et désormais en Nouvelle Aquitaine. J'ahbite un petit village sur ce même territoire pamprousien.

J'ai débuté la photographie en 2001, à l'âge de 48 ans, sans enthousiasme et par obligation, en même temps que mon activité de correspondante de presse locale qui m'imposait de prendre des clichés pour accompagner mes articles. Cette activité a duré quinze ans.

Avec le temps et les encouragements reçus, j'ai pris plaisir à faire des photos, souvent des photos souvenirs, famille et vacances. En Février 2013, j'ai acheté un appareil photo reflex numérique Nikon D5000 et adhéré en novembre, de la même année, à un club photo pour apprendre la technique photographique qui m'a immédiatement passionnée.

Je me suis inscrite à des cours en ligne pour maîtriser mon appareil photo et progresser à mon rythme. Depuis juillet 2015, je suis passé au réflex plein format Nikon D750 pour accéder à des réglages plus créatifs et subtils. J'ai encore du chemin à parcourir pour réussir tous mes clichés mais ce défi de taille me stimule... Aujourd’hui retraitée, je me consacre à la photographie et je commence à exposer dans des lieux publics ou privés selon la demande. Après avoir pratiqué la photo animalière et la macrophotographie, je me sens de plus en plus attirée vers des sujets plus abstraits, sans délaisser les autres sujets comme la photo de nuit et la photo d’architecture, la photo de spectacle et un peu de studio,  afin d'explorer divers sujets pour continuer à me perfectionner.

Si mes choix s'affinent au fil du temps,  je conserve toute mon ouverture d'esprit d'autodidacte, pour découvrir de nouvelles techniques comme l'infrarouge entre autre.  Il me reste tant à découvrir pour assouvir ma curiosité.... Je poursuis le doux rêve de parvenir à réaliser  des photos encore plus artistiques...Le chemin est encore très long ! Mais la route en vaut la peine !

 

Yvelise BALLU